Déontologie de la pratique du diététicien-nutritionniste

Article 1. Exercice de la profession de diététicien-nutritionniste :  le diététicien-nutritionniste s’engage, en toute circonstance, dans le cadre de son activité, à respecter la législation en vigueur dans l’exercice de sa profession.

Article 2. Confidentialité : Le diététicien-nutritionniste en tant que professionnel de santé est soumis au strict secret professionnel.

Article 3. En tant que professionnel de santé, il respecte les principes d’objectivité, d’équité, d’intégrité et de transparence.

Article 4. En tant que professionnel de santé, le diététicien-nutritionniste s’engage à prendre en compte l’évolution des connaissances propre à son métier. Pour cela il s’inscrit dans une démarche de formation continue.

Article 5. Indépendance : le diététicien-nutritionniste exerce sa profession de façon indépendante.

Article 6. Le diététicien-nutritionniste s’engage à être au service de son patient et de sa santé. Il respecte la liberté de celui-ci et ses choix personnels. Il s’engage à fournir à son patient des services individualisés, prenant en compte son état de santé, ses ressources, le contexte environnemental, ses capacités et ceci dans le but de maintenir ou d’améliorer son état de santé.

Article 7. Le diététicien-nutritionniste s’engage à exercer son métier avec professionnalisme et sérieux scientifique. A ce titre il s’engage en permanence dans une démarche scientifique et utilise pour l’exercice de sa profession des connaissances scientifiquement reconnues et validées.

Article 8. Le diététicien-nutritionniste s’engage à respecter ses confrères diététicien-nutritionniste. Par ailleurs et en tant que professionnel de santé, le diététicien-nutritionniste s’engage, pour autant que cela soit nécessaire à travailler avec les autres professionnels de santé. Cette collaboration doit toujours se faire dans l’intérêt de son patient et dans le respect de sa liberté et ses choix.

Article 9. Le diététicien-nutritionniste s’engage pour autant que cela soit nécessaire et en concertation avec son patient à recourir à un médecin ou autre professionnel de santé. En aucun cas, le diététicien-nutritionniste s’engagera à poursuivre des soins qui dépassent ses fonctions, ses compétences, ses connaissances ou les moyens à sa disposition.